Bienvenidos

Damos la bienvenida a quienes nos visitan. Nuestro propósito es ejercer la defensa y difusión de la tradición católica desde la feligresía de su principal baluarte: la Fraternidad Sacerdotal San Pío X. Especialmente cuando, una vez abiertos ciertos espacios de recuperación frente a la acción devastadora que siguió al Concilio Vaticano II, se ve hoy atacada por muchos falsos tradicionalistas (cismáticos, sedevacantistas, rebeldes sin causa) que pretenden disfrazar de celo apostólico lo que es verdadera deserción.


"La Tradición recibe la palabra de Dios, encomendada por Cristo y el Espíritu Santo a los apóstoles, y la transmite íntegra a los sucesores; para que ellos, iluminados por el Espíritu de la verdad, la conserven, la expongan y la difundan fielmente en su predicación".

(Catecismo de la Iglesia Católica, 81)


"Nuestra identidad es el único medio eficaz para ayudar a la Iglesia a restaurar la Cristiandad"

(Mons. Bernard Fellay, 16 de Julio de 2012)

DÓMINO SERVIÉNTES, SPE GAUDÉNTES

"Yo estaré en agonía, por causa de las almas más beneficiadas, hasta el fin del mundo. Durante este tiempo de agonía –hijo mío- nadie debe dormir”
(
Ntro. Sr. Jesucristo, en: “Una visión profética del Padre Pío”)

EN RECUADRO

QUE NO NOS ESCANDALICE LA PASIÓN DE LA IGLESIA


La vemos desfigurada, cargando la cruz y coronada de espinas.

Escarnecida por el mundo y traicionada por muchos que visten de blanco, de escarlata, de negro, de jean.

Pero es la Iglesia, y por eso debemos ver en ella a Nuestro Señor Jesucristo que revive la Pasión en su Cuerpo Místico.

Más que nunca permanezcamos fieles, sosteniendo la Tradición católica cuando tantos huyen pretextando: “No, no es la verdadera Iglesia”, o “La Iglesia ha quedado sin Cabeza Visible”.

Es el testamento que ha dejado nuestro venerado Monseñor Marcel Lefebvre a sus verdaderos herederos.


Ver nuestra entrada: LA PASIÓN DE LA IGLESIA

13/3/15

ECOS DE LA PATAGONIA

EL DISTRITO AMÉRICA DEL SUR DE LA FRATERNIDAD SAN PÍO X.

 

Publicado en LA PORTE LATINE 
Versión en francés.
Para traducir, seleccione el texto y presione sobre el traductor, en columna derecha. 

 



Lettre aux Amis et Bienfaiteurs d'Amérique du Sud




Lettre n° 11 de décembre 2014
(Nouvelle série)

Abbé Mario TREJO


Chers Amis et Bienfaiteurs,

Arrivé depuis maintenant six mois du Mexique, afin de succéder à l'abbé Bouchacourt à la tête du District d'Amérique du Sud, j'ai pu découvrir l'oeuvre magnifique réalisée dans nos contrées par mon prédécesseur : prieurés, églises, écoles… Les fondations et restaurations ne se comptent plus. Tout cela, chers amis et bienfaiteurs, n'a pu se faire que grâce à votre inlassable générosité. Soyez-en dès à présent mille fois remerciés!

Au moment où vous recevez ces quelques lignes, le contexte mondial est peu réjouissant : la menace islamiste fait vibrer le monde occidental, les chrétiens d'Orient, d'Afrique et d'Asie sont persécutés et les lois antichrétiennes et contre-nature se renforcent toujours plus. N'a-t-on pas décrété le 26 novembre 2014, à la grande douleur de la fille aînée de l'Eglise et de toute âme catholique, un droit fondamental à l'avortement (1) ? Le plus grand journal d'Argentine revendiquait de son côté, le 9 janvier dernier, que le blasphème est nécessaire à toute société libre et que « le droit de blasphémer (et d'offenser de quelque manière que ce soit) est essentiel à l'ordre libéral ».(2) En parallèle, les autorités vaticanes s'éloignent davantage de l'Evangile, semant la confusion dans les âmes, comme nous avons pu le constater lors du Synode sur la famille réalisé en octobre 2014. La barque de Pierre prend l'eau de toute part et les brèches faites à la doctrine traditionnelle s'élargissent toujours plus… 

Mais cette situation douloureuse ne nous décourage pas. Au milieu de cette confusion généralisée, nous voyons chaque jour, dans nos écoles et prieurés, les fruits de grâce que la Providence suscite chez ceux qui veulent vivre selon la Tradition bimillénaire de l'Eglise. Face à cette déchristianisation globale, nous avons la joie de collaborer à la restauration du Règne de Notre Seigneur sur les âmes et la société, par toutes nos oeuvres d'apostolat et d'éducation. Permettez-moi, comme chaque année, d'en recommander particulièrement quelques-unes à votre attention.

Grâce à votre aide généreuse, à celle de la Maison Générale et aux efforts de nos fidèles, les bâtiments de notre première maison de retraites spirituelles sont sur le point d'être achevés ! Cette splendide réalisation nous permettra d'organiser des exercices spirituels tout au long de l'année, ainsi que des sessions de formation pour tous les âges. Ce sera pour notre district un magnifique instrument d'apostolat. Afin de pouvoir accueillir dès que possible nos premiers retraitants, il nous reste maintenant à financer l'ameublement et la construction de l'autel de la chapelle. 

A quelques centaines de mètres, toujours sur le terrain du séminaire de La Reja, notre école del Niño Jesús, que nous avons maintes fois recommandée à votre charité, nécessite de nombreux travaux de réfection. Les salles de classe prennent l'eau, le plancher s'écroule, les sanitaires s'émiettent et les impôts nous accablent… En raison des 33% d'inflation et de l'alourdissement des charges, nous avons dû augmenter de 40% les frais de scolarité… mais nous n'arrivons toujours pas à boucler la boucle. Malgré ces difficultés, il est encourageant de voir les gros efforts que font les familles pour nous confier leurs enfants. Au fil des ans, de nombreux fidèles sont venus habiter près de l'établissement, bravant l'insécurité et la pauvreté ambiantes. La zone n'est malheureusement pas très accueillante : sans compter le délabrement de la chaussée et des bâtisses, presque tous nos foyers ont été cambriolés, fréquemment à main armée… Mais cela ne décourage pas ces généreuses familles ! 

Les derniers mois, un nouveau projet d'école a vu le jour à Anisacate, près de l'école des Dominicaines de Saint-Pré. Nous avons miraculeusement obtenu l'approbation de l'état pour un collège secondaire de garçons, en vue de prendre en charge les élèves qui sortent de l'école primaire dont s'occupent les Mères. Nos fidèles ont fait preuve de beaucoup d'enthousiasme, s'occupant eux-mêmes de l'achat du terrain et de la pose de la clôture. Il nous reste désormais à construire les salles de classe… Un détail surprenant de cette réalisation : le projet pédagogique a été pleinement approuvé par l'administration, malgré ses orientations clairement thomistes. Ce n'est pas tous les jours que la société moderne reconnaît la sagesse de Saint Thomas! Les prières ferventes de nos Mères dominicaines en ont certainement été la cause… 

En plus des écoles, avec l'aide de la Providence nous préparons l'ouverture de deux prieurés. Le premier au Brésil, à Campos, dans l'ancien diocèse de Mgr de Castro Mayer, dont la mémoire est honorée de tous. Depuis la malheureuse défection de l'Association sacerdotale Saint Jean-Marie Vianney, de nombreux fidèles se sont tournés vers la Fraternité Saint Pie X pour recevoir la foi et la liturgie de toujours. Pour répondre à leurs appels nous envisageons l'achat d'un terrain de 500 m², espérant pouvoir y construire une maison pour nos prêtres. Pour ce faire, il nous faut à présent réunir 130.000 €… D'autre part, depuis plusieurs années nous souhaitons nous établir à Corrientes, dans le nord de l'Argentine. Une à deux fois par mois, nous desservons dans la région plusieurs centres de messes, au prix de 1000 km de bus… La ferveur et la multiplication des fidèles nous invitent à nous établir définitivement dans cette province. Mais il nous faut pour cela agrandir la maison sacerdotale que nous avons déjà et en rénover la structure. Avec l'aide de Saint Joseph et la grande bonté de nos bienfaiteurs, nous comptons bien y parvenir…

Notre prieuré de Sao Paulo, au Brésil, a eu la joie de recevoir Mgr de Galarreta pour la consécration de l'autel de l'église et la bénédiction des nouvelles cloches. Ces dernières ont reçu comme nom de baptême Pia et Marcela. Vous devinez certainement quels en sont les patrons respectifs… L'embellissement de notre église continuera, si le bon Dieu veut, avec l'achat de vitraux. Notre beau sanctuaire est dès à présent comme un phare de la Tradition au sein de cette ville immense, qui compte plus de onze millions d'habitants, où malheureusement les sectes protestantes poussent comme des champignons. 

L'année dernière votre aide avait permis l'achat d'une batterie pour notre école de République Dominicaine. Cette année, ce sont nos soeurs de la mission qui sont en panne de courant… Il nous faudra débourser de nouveau 1250 € pour les sauver des ténèbres… et leur permettre ainsi de poursuivre leur magnifique oeuvre d'apostolat auprès de nos missionnaires. Mais nos dépenses là-bas ne se limiteront pas à ces frais puisqu'il nous faudra aussi réaliser un nivellement de terrain (5000 €) et renouveler les véhicules, qui passent actuellement plus de temps chez le mécanicien que sur les routes… Vous le savez, notre mission et notre école vivent presque exclusivement du soutien de l'Europe. Que votre grande générosité à parrainer nos enfants soit ici vivement remerciée! Notre Seigneur a promis qu'il n'oubliera pas le verre d'eau donné à l'un de ces petits. Qu'en sera-t-il pour la bonne éducation et la transmission de la foi ! 

Chers amis, les projets ne manquent pas. Depuis quelques temps on nous appelle même depuis Cuba ! Le District du Mexique a commencé à visiter cette île marquée par le communisme et nos prêtres de République Dominicaine iront, cette année, y prêcher la bonne parole. Fasse le ciel que nous puissions y développer un apostolat durable et que la grâce surabonde là où le péché a abondé !
Tous ces projets et réalisations, nous les confions à Saint Joseph, à vos prières et à votre générosité. Il y a tant à faire pour sauver les âmes et restaurer toute chose dans le Christ ! Tel est le bel idéal missionnaire que nous a transmis Monseigneur Lefebvre et que nous efforçons de vivre et communiquer, avec l'aide de Dieu. 

Depuis l'autre côté de l'Atlantique, les prêtres, les religieux et les fidèles d'Amérique du Sud se joignent à moi pour vous faire parvenir un immense « Merci » ! Merci pour vos prières, merci pour votre aide passée, présente et future !

Que Notre Dame de Guadalupe, Patronne des Amériques, vous protège et que Dieu vous bénisse !
Padre Mario TREJO, Supérieur de District d'Amérique du Sud


Voir tous les textes et les photos des "Echos de Patagonie" n° 11


Aider le District d'Amérique du Sud à l'aide du bulletin ci-dessous


Pour joindre le District d'Amérique du Sud

No hay comentarios:

Publicar un comentario

Su comentario es bienvenido.
Para su publicación, es necesario que ud. se identifique con su nombre o con un seudónimo cualquiera.
No se publicarán los comentarios provenientes de provocadores (trolls).

Your comment is welcome.
For publication, it is necessary that you identify with your name or with any pseudonym.
Trolls are not admitted.

Ton commentaire est bienvenu.
Pour publication, il est nécessaire que tu t'identifies à ton nom ou à un pseudonyme.
Des provocateurs (trolls) ne sont pas admis.